post

hand-1013521__180Comme nous l’avons vu dans le premier article , le mot stress désigne à la fois les facteurs déclenchant le syndrome d’adaptation et aussi une manière de décrire toute situation que nous considérons comme dangereuse ou insupportable pour notre équilibre personnel.

« C’est le stress ! » Une formule employée pour décrire des sensations difficiles à exprimer, à dire, à expliquer. Un moyen de faire savoir que cela ne va pas très bien, sans en dire plus.

Dans notre deuxième article, il s’agissait d’une part de classer les facteurs déclencheurs et d’autre part s’entraîner à un exercice de respiration consciente pour ne pas “subir” une situation qui nous apparaîtrait comme difficile à vivre.

Boite à outilsclock-853696__180

S’intéresser aux facteurs déclencheurs pour supporter moins d’état stressant est, à mon sens, prioritaire.

Je vous en avais proposé dans le deuxième article toute une liste dont le rapport au temps. C’est ce que je vous propose d’examiner aujourd’hui.

Outil 1 – Bien gérer son temps

Dans ma pratique d’accompagnement et de formation, j’ai pu remarqué que la bonne ou la mauvaise gestion de notre temps est une conséquence de nos habitudes ou de nos croyances, et par là même de notre bonne ou mauvaise image de nous-même…

Interrogeons nous en premier sur ce qui fait que nous perdons notre temps. J’aime utiliser le « Pourquoi ? »et laissez la réponse venir d’elle même. A lui seul, il est capable de nous faire avancer à pas de géant, trouver la solution appropriée, éviter le divan du psychanalyste ou du moins raccourcir le temps passé avec lui.

Imaginons ensemble cette question :  » Pourquoi je perds mon temps ? Pourquoi je me mets à procrastiner ? Pourquoi je… » Derrière tous ces pourquoi une peur, quelle est la votre ?

Peur de l’échec ? De ne pas être à la hauteur ? Ce sont les raisons les plus fréquemment évoquées dans ce domaine comme dans d’autres. A y regarder de plus près ce n’est que très rarement la peur d’échouer qui nous bloque. Nous savons ce que c’est que d’aller mal et nous pouvons très bien nous imaginer ce qu’est d’aller encore plus mal. Par contre, la peur de la réussite, oui, voilà ce qui peut nous bloquer. Qu’arriverait-il si nous arrivions à…? Quel serait le regard de notre entourage, de nos proches, si nous arrivions à….? Quel serait notre avenir ensuite, si nous arrivions à …? Comment se comporteraient les personnes vis à vis de nous, si nous arrivions à…? Là, notre esprit ne peut pas imaginer et inconsciemment, il nous bloque et notre petite voix intérieure nous dit de ne pas le faire, que c’est dangereux et nous remettons à plus tard. Oui la peur de la réussite est la peur la plus importante dans tous les domaines de notre vie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAMais je vous ai promis un outil, en voici un ! C’est la méthode pomodoro (tomates en italien, pour rappeler le minuteur) ! Je l’utilise très fréquemment et elle a fait ses preuves !Prenez dans votre journée quatre périodes de deux heures, ce qui fait environ six heures de travail. Décomposez chaque période en 3 fois 25mn de travail planifié à partir d’une liste ou d’une mind-map et de 5mn de décompression entre les 25mn, puis une demi heure à la fin de chaque plage horaire pour décompresser, lire ses mails, boire un café, se connecter à ses réseaux sociaux, se promener….Cette méthode est très efficace quand on la met en pratique !

Pour travailler sur notre “pourquoi”, prise de conscience, lectures , méditation, EFT, … réussissent très bien à venir à bout de cette peur et à faire taire notre petite voix intérieure. Cette peur est tenace et s’applique à tous les domaines de la vie dont vous n’êtes pas satisfait. C’est votre petite voix intérieure qui peut vous dire « Ce n’est pas pour toi » ou Pourquoi, toi, tu n’es pas assez bien ». Pour écouter notre égo et lui donner raison, nous mettons en place des systèmes, habitudes, comportements qui nous éloigne de notre vraie nature, de notre bonheur, de notre essence même.

Il y a bien sur d’autres raisons qui peuvent expliquer une gestion du temps inadéquate, quelles sont les vôtres ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Ce sont ces thématiques qui seront abordés dans la formation sur le stress que je vais lancer très prochainement et qui feront l’objet d’un accompagnement personnalisé.

Outil 2 – La relaxationfish-1264243_1280

Quand nous sommes stressé ou que nous vivons une période de stress, le corps subit et nous accumulons beaucoup de tensions, le plus généralement au niveau des épaules et de la nuque. L’avez vous remarqué ? Est ce le cas pour vous aussi ? Est ce bien cette région du corps qui est touchée ou est ce que cela se manifeste différemment pour vous ?

N’hésitez pas à me laisser un commentaire, je répondrai à chaque message !

Comme deuxième outil pour bien vivre notre stress et pour réduire nos tensions corporelles, je vous propose un exercice de relaxation que j’ai spécialement enregistré pour vous.

Recevez gratuitement votre audio « Bien se relaxer pour réduire son stress »





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *